"Plus d’arbres, plus de vies" est le nom de notre éco-programme de restauration du couvert végétal de la Vallée. A court et moyen terme celui-ci vise premièrement la création d’un maillage écologique sur les espaces cultivés à la lisière de la vallée afin de lutter contre l’érosion de la terre arable et faciliter les migrations de la petite faune (insectes, reptiles, petits mammifères et oiseaux) aux abords de la réserve.

La Réserve Naturelle Communautaire de la Vallée du Sitatunga

Origine de l'initiative: c'est grâce à la création et l'exploitation de la ferme aquacole Pantodon en 2006 que CREDI-ONG a découvert par hasard les richesses biologiques de la zone humide dans laquelle elle était installée. 

La forêt de la Panthère en quelques mots 

 Autrefois sacrée, vaste et touffue, la forêt de la Panthère est aujourd'hui accessible à tous, minuscule (un peu + d'1 hectare) et clairsemée. Elle est située sur le territoire villageois de Kpotomey (village littéralement de la Panthère en Fongbé) à moins d'un kilomètre du musée vert de la Vallée du Sitatunga.

Grâce à l’expérience acquise autour de la mise en place de la réserve naturelle communautaire de la Vallée du Sitatunga, CREDI-ONG propose son expertise. Nous pouvons vous aider en matière :

D’état des lieux et de monitoring écologiques (inventaires faunistiques, floristiques, dénombrement, etc.)

 -  D’installation de dispositif de pré-collecte des DSM

Plus de 2 657 450 F CFA mobilisés en 52 semaines par un groupement de 26 femmes

« A l’horizon 2030, le PNCVS est un modèle intercommunal de conservation qui assure l’amélioration de l’état des ressources naturelles et la durabilité des services écosystémiques pour le bonheur des populations. »
Sous une pression anthropique très poussée en raison de la proximité avec la capitale économique, Cotonou, d’une population de plus de 2.500.000 habitants, il urge de disposer et de mettre en œuvre un plan d’aménagement et de gestion du PNCVS pour atteindre cette vision. Sous l’impulsion de CREDI-ONG et en collaboration avec les mairies, ce plan de gestion a vu le jour. Etablit pour la période 2020-2029 et d’un montant global de deux milliards cinq cent soixante - neuf million sept cents mille Francs CFA (2.569.700.000 FCFA), ce plan d’aménagement et de gestion est articulé autour de cinq objectifs :

 

NOS RÉSULTATS