QUELQUES OISEAUX PHARES DE LA VALLEE DU SITATUNGA

Parmi plus de 200 espèces d’oiseaux inventoriées et suivi, 03 retiennent davantage notre attention en raison de leur rareté et de leur statut UICN nous vous les présentons ci-dessous.

LE VANNEAU TERNE     

      Taxinomie

      Ordre : Charadriiformes

      Famille : Charadriidae

      Genre : Vanellus

      Espèce : lugubris


 

 

D’une taille de 22 à 26 cm, il a le front blanc, le plumage des ailes à couleur chamoise. La couleur de sa tête est plus terne ce qui lui a valu son nom courant. En vol on observe le dessous blanc de l’oiseau. Cet oiseau est un migrateur intra africain. Il est observé pour la première fois dans la Vallée du Sitatunga en décembre 2015 en bande 07 à 09 individus (adultes et juvéniles confondus). Il est revu en mars 2016. Cette observation simultanée de juvéniles et d’adultes confirme une nouvelle espèce nicheuse pour le Bénin. L’oiseau est observé dans la plaine inondable de la rivière Sô à graminée à basse altitude.

 

LE TROGON NARINA

      Taxinomie

       Ordre : Trogoniformes

       Famille : Trogonidae

       Genre : Apaloderma

       Espèce : narina

 


Le Trogon narina a une taille de 29 à 44 cm. Il est une espèce forestière, observée pour la première fois dans la forêt de Lanzron (50 ha) en mars 2015 et revu à la grande surprise de tous dans une vieille plantation de teck à proximité de Zinvié.

 

L’ASTRILD DU NIGER

       Taxinomie

       Ordre : Passériformes

       Famille : Estrildidae

       Genre : Estrilda

       Espèce : poliopareia

 

L’Astrild du Niger mesure au plus 10 cm. C’est un petit passereau qui vit dans les milieux herbacés variés des plaines inondables. Granivore, il se nourrit des graines de certains poaceae. Vulnérable selon l’UICN, cette espèce a été observée pour la première fois à Onitcha au Nigéria en 1954. Dans la littérature, cette espèce est observée du delta du Niger à une partie à l’ouest de Lagos au Nigeria. Il est observé pour la première fois au Bénin en 2010 dans la Vallée du Sitatunga. En 2015, l’Astrild du Niger dans la Vallée du Sitatunga fait l’objet d’un reportage audiovisuel diffusé sur les chaines internationales. D’après nos premiers résultats plusieurs groupes de plusieurs centaines d’individus résident aujourd’hui dans les plaines inondables de la Vallée du Sitatunga toutefois l’écologie de l’espèce reste encore très peu connue.

Galerie Photos

Suivez-nous

 facebook icon    facebook

     google+

     youtube

 CREDI-ONG_Benin    CREDI-ONG_Benin

 +229 96 82 14 70    +229 96 16 83 10

Copyright © 2018 CREDI-ONG - Tous droits réservés